Quel est le sens du travail ?

 

 

Aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais entendu dire qu’une personne en âge de travaille, se rend au travail parce qu’il aime aller travailler, ou qu’il adore son patron ou l’entreprise qui l’emploi !

Mais me direz-vous il vaut mieux tout de même avoir un travail plutôt que d’être sans emploi ! oui, c’est vrai, mais malgré cela, tout le monde sans exception préférerait être rentier et libre financièrement.

Il faut l’avouer, travailler c’est une contrainte et de toute valeur morale !

Tant et si bien, que l’une des causes de la démotivation et de l’épuisement professionnel provient du manque de considération envers les collaborateurs par  les managers, les dirigeants. L’humanisme a laissé  la place au profit.

Pour les subordonnés, c’est exécuter les ordres donnés par le N+1 ou le N+2 et qui le plus souvent, ne savent pas reconnaître les efforts fournis par leurs collaborateurs, ou, sont des managers moralisateurs. In fine, l’ensemble des salariés non cadre ont la nette impression d’être juste un dossier, ou une machine à rentabilité. Je vous pose la question : où est la morale dans tout ça ?

Pour les managers ou les dirigeants d’entreprise la recherche du profit pour le profit en oubliant que le travail est avant tout exécuté par des êtres humains qui ont besoin de reconnaissance et d’évolutions professionnelles pour être heureux.

 

Dans la pyramide des besoins, Abraham Mashlow a classé en 5 catégories  les besoins :

Ø Besoins physiologiques (faimsoifsexualitérespirationsommeilélimination)

Ø Besoins de sécurité (environnement stable et prévisible, sans anxiété ni crise)

Ø Besoins d’appartenance et d’amour (affection des autres)

Ø Besoins d’estime (confiance et respect de soi, reconnaissance et appréciation des autres)

Ø Besoin d’accomplissement de soi

 

 

                                                                         Pyramide des besoins

 

 

Alors, quel est le sens du travail puisque l’on est contraint de se rendre chaque jour dans l’entreprise qui nous emploie ?

Le vrai sens du travail, est le bien-être voir le bonheur qu’il procure à tout un chacun,.

 

Pour cela, chaque individu présent dans l’organisation doit se sentir concerné par le bien-être au travail.

Tout débute par le dirigeant ou le manager qui doit installer un climat de confiance et de sérénité.

Ce n’est pas regarder l’entreprise avec des lunette rose bonbon, mais c’est reconnaître que l’humain fait partie intégrante du sérieux et de la pérennité de l’entreprise, et que l’équation :

Organisation + collaborateurs /  Clients   =   Rentabilité

ne se fait pas sans des collaborateurs en pleine santé et heureux de venir travailler.

      

Des leviers devraient être explorés, pour parvenir au bien-être individuel et collectif.

Ø  Faire appel à un coach ou consultant en bien-être en entreprise, à un psychologue du travail,  ou à la médecine du travail pour détecter les collaborateurs en difficultés et les managers dépassés par leur fonction.

Ø  Définir les stratégies à mettre en place pour prévenir le mal-être (coaching, ateliers bien-être, conférences en entreprise, meetup…)

Ø  Faire appel au Feng Shui pour  des collaborateurs plus « zen ».

 

Le travail n’est pas une fin en soi, il ne doit pas être une aliénation de l’homme par l’homme, ce qui dans nos temps modernes conduit l’épuisement professionnel ou au burnout.

Le travail doit avoir du sens pour celui qui l’exécute, que l’on soit manager ou managé.

Le travail doit être utile, épanouissant, source de bien-être et de bonheur avant tout.

Le travail doit procurer la même sensation que l’attente du week-end et donc être une continuité en début ou en fin de semaine.

 

Je sais que nous en sommes encore loin, mais il faudra bien qu’une entreprise donne l’exemple (je ne généralise pas, car il existe des organisations où le bien-être des collaborateurs est une priorité et j’ai envie de dire : TANT MIEUX). Je m’adresse surtout aux managers, dirigeants, qui sont dépassés par l’ampleur de la tâche, à savoir diriger et motiver, à ceux qui se posent la question pourquoi n’a-t-on pas une croissance exponentielle et comment faire pour motiver l’ensemble des collaborateurs ? En allant plus loin dans la réflexion, certains se demandent même : suis-je comblé par mon métier de manager d’équipe ?

 

Je lance un appel, à des dirigeants d’entreprise qui ont fait du bien-être une priorité dans leur organisation, pour témoigner du succès et de la satisfaction de leurs collaborateurs.

Vous qui connaissez des entreprises engagées dans cette mission, partagez largement ce post, et encouragez les entreprises à se faire connaître

Vous pouvez me contacter à l’adresse mail suivante : info.lebienetreautravail@gmail.com

 

Laissez-moi un commentaire ci-dessous,  je répondrai  avec plaisir et personnellement à tous les messages.

 

Krystine

 

P.S : vous êtes unique, alors prenez soin de vous !

 

mars 23, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *