Le changement réussit

 

Le changement c’est comme les bonnes résolutions que l’on prend en début d’année !

On idéalise ce que l’on va faire  de nouveau, de beau, de bien.En soi, idéaliser c’est bien et permet de réaliser notre objectif, mais là où les choses se compliquent, c’est lorsque  l’on ne se fixe pas des objectifs clairs. Résultat, le changement vire à la déception, voir, devient un cauchemar..

Cependant, bien géré, planifier, et que se soient, pour s’occuper de soi, faire du sport, avoir une alimentation saine et équilibrée, changer de lieu de vie  ou de travail,  le changement est gratifiant lorsqu’il est voulu. (je ne parlerai pas ici du changement subit, cela fera l’objet d’un autre article ultérieurement).

A tout changement que l’on décide, on doit s’adapter et abandonner voire oublier les habitudes anciennes, cela pour 3 raisons :

  • Ne pas se découragé
  • Ne pas abandonner
  • Ne pas perdre la chance d’un avenir meilleur pour sa santé, sa vie professionnelle et personnelle.

 

Il est donc important d’apprendre à s’adapter et ce qui veut dire, accepter le changement que l’on a décidé d’apporter dans sa vie.

Je cite pour exemple, les personnes qui décident de partir vivre dans un autre pays, et qui désespèrent de ne pas avoir le petit-déjeuner qu’ils avaient dans leur pays d’origine ! Il faut juste savoir ce que l’on veut et se poser les bonnes questions avant d’entreprendre un changement.

 

Voilà les principales questions à se poser :

  • Pourquoi je veux entreprendre un changement ?
  • Suis-je capable de supporter un changement dans mon quotidien professionnel et ou personnel ?
  • Qu’en pense mon conjoint, ma conjointe, mes enfants ?

En répondant à ces questions soyez sincère et ne vous mentez  pas à vous-même q afin de ne pas fausser votre jugement et votre prise de décision.

Le changement purement voulu n’est pas le fruit du hasard mais un besoin de se reconnecter avec soi-même et un besoin (même inconscient) de s’éloigner de certains facteurs stressants que l’on subit depuis plusieurs mois ou années.

 

Le ou les changements que nous souhaitons (et non décidé pour nous par quelqu’un  d’autre), doivent être fait avec efficacité sans jamais vous épuiser car ceci, pour permettre à vos neurotransmetteurs qui se trouvent dans le cerveau, de rester à un niveau correct de fonctionnement et ne pas entraîner des carences. Les carences en neurotransmetteurs ont pour conséquence de générer du stress, de l’anxiété.

Par exemple, une carence en GABA (Gamma Aminobutyrique)  vous expose à l’anxiété, la peur d’agir, l’angoisse, le stress. Alors qu’un excès d’ADRENALIN dérègle les autres neurotransmetteurs  et du coup vous resterez entre autre dans un état de stress continu.

 

Vous l’aurez compris, s’adapter et se faire confiance lorsque l’on décide d’entreprendre un changement dans notre quotidien professionnel et/ou personnel et réussir ce changement demande une préparation mentale. Vous pourrez alors positiver dans toutes les situations nouvelles que vous rencontrerez dans ce changement d’habitude, et pourrez ajuster ou réajuster ce qui ne vous convient pas sans avoir à regretter votre décision de changement.

 

Tous à vos changements 😉

Laissez-moi un commentaire, je me ferai un plaisir de vous lire.

Krystine Quimpol

 

 

 

 

 

 

septembre 16, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *